Les 30 avocats les plus puissants de France

Pascal Garbarini – 55 ans – le Décorseté Militant nationaliste vingt ans durant, il fut longtemps corseté dans ce rôle tandis que ses clients tombaient sous les balles autour de lui. Le « Beyer » (son patronyme officiel) élevé sans père, qui se faisait insulter à l’école corse, définitivement rebaptisé Garbarini (le nom de son grand-père insulaire), s’est…

Un avocat fend l’armure

Un avocat fend l’armure La vie d’avocat n’est déjà pas sans péril. Mais Pascal Garbarini, 55 ans et une carrière déjà longue ne s’est pas contenter d’enfiler la robe. Cette figure du barreau a aussi porté la casquette de militant nationaliste corse, par conviction, au risque de quelques détours par la violence et les barbouzeries.…

Retour de feu sur les paillotes corses

Retour de feu sur les paillotes corses Ancien avocat du FLNC (Front de libération nationale corse) et d’Yvan Colonna, condamné pour l’assassinat du préfet Érignac, Pascal-Pierre Garbarini est formel: « Les paillotes, ce n’est pas symbolique. C’est un facteur économique important pour l’île. Elles créent des emplois et apportent des revenus: ce sont de vraies PME. »…

Le « GAZ » sous pression

Le « GAZ«  sous pression Ce 23 mai 1999, sous le regard de marbre de Bonaparte en premier consul, drapé d’une toge romaine, joueurs, entraîneur et dirigeants se pressent sur une estrade montée place Foch, à Ajaccio. Les esprits bouillonnent encore et  les gorges n’en finissent plus de crier de bonheur. Les «Diables Rouges» du Gazélec,…

Un ogre amoureux

Un OGRE amoureux Pascal-Pierre Garbarini est corse, avocat et fou de cinéma. En quelques mots, on a I’impression d’en avoir déjà dit beaucoup de cet homme généreux, qui dévore la vie comme un ogre amoureux. Mais c’est lui qui le fait le mieux avec son autobiographie décapante, « Je ne vis plus en Corse, je n’y…

L’histoire corse de Garbarini

L’histoire corse de Garbarini Avocat de figures emblématiques du FNLC, Pascal-Pierre Garbarini interroge son passé de militant nationaliste corse dans « Ma robe pour armure ». Le nom de Pascal-Pierre Garbarini, dit « Garba » est associé à une époque: celle des années de plomb du nationalisme corse. Au milieu des années 90, il est l’avocat de plusieurs figures…